Le commencement

Publié le par gu-bragh-stories.over-blog.com

 

Photo0213Nous étions propriétaires depuis bientôt trois ans d'un Mousquetaire, voilier  dériveur en contre-plaqué de 6.50m sorti des chantiers Stephen à Concarneau en 1968, lequel était en piteux état, il prenait l'eau, ce qui n’est pas, vous en conviendrez, top pour un bateau. Tous l'accastillage était à revoir, heureusement qu'on en disposait d’un autre Mousquetaire, pour se servir dessus (on a déshabillé Jean pour habiller Paul, comme on dit). Après deux étés à le remettre en état nous pouvons le mettre à l'eau et en profiter un peu (mini croisière à Chausey, ballade en Rance jusqu'à Dinard).

Florin, mon compagnon, sans cesse en train de regarder les autres voiliers, me montrait en permanence diverses unités souvent plus grandes, bref, un beau jour il me montre des photos d’un ARPEGE, voilier mythique de régate et croisière en polyester (j'étais alors un peu revenue des bateaux en bois, certes beaux mais nécessitant souvent bien des travaux).

J'ai craqué d'office sur sa ligne, ses belles proportions, la hauteur sous barrot (je fais 1.70m)... On décidait d'aller en voir quelques uns à vendre, aïe aïe aïe, j’étais de plus en plus mordue, prête à vendre ma voiture toute neuve… Maintenant s'agissait de trouver la perle rare (le pont refait ou nickel d'origine), il faut savoir que ce voilier à le défaut bien connu de voir souvent la mousse de sandwich du pont se dégrader, rendant le pont souple, tendance trampoline. 

Après la visite virtuelle de près d'une dizaine d'Arpège et la visite physique de cinq autres le dernier vu fut l'élu de notre cœur. Il est de 1976, année de fin de production de la série,  il a un petit tirant d’eau 1.35m - profondeur au point le plus bas de la quille, sa barre d’écoute est à l’entrée de la cabine, laissant un grand cockpit bien dégagé. Son prix de mise en vente était de 13 500€, mais il n’a pas d’annexe (canot plastique ou pneumatique pour se rendre du bateau à terre), ni moteur d’annexe, une GV (Grand Voile) vraiment au bout du rouleau  qui impose son changement, pas de Taud de GV non plus (housse en tissu protégeant la GV quand elle est baissée sur la baume), ce qui veut dire que l’on devra acheter tout ça en sus, soit à la louche un peu moins de 2 000€ (pour ceux qui l’ignorerait encore, c’est dingue ce que tout coûte cher sur un bateau, sans que cela soit toujours justifié). Bref nous faisons aux proprios, au demeurant adorables, une offre d’achat ferme à 12 000€.

Et vous vous en doutez, ils nous ont fait la joie d’accepter notre proposition et nous leur en sommes pour toujours (« Gu Bragh » en écossais) reconnaissants. Maintenant reste à trouver les sous...

Publié dans le commencement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Aquilon 17/12/2011 08:40


Oui! 1976 effectivement, c'est son numéro qui est 1074.


Bons préparatifs.


Aquilon.

Machin Chouette 16/12/2011 12:32


 Petite rectification : Machin Chouette est de 1976...

Aquilon 22/11/2011 20:20


Salut Gu Bragh,


Eole IV, un beau noir de 68 et machin Chouette, un beau blanc de 74... Bienvenue à l'APA donc.


Il y en a plein d'autres très beaux (c'est pas difficile, ils le sont TOUS).


Je suis basé à Locmiquélic, et Aquilon est au sec pour le moment.


Je prépare, mentalement, aussi un petit tour, vraisemblablement pour septembre/octobre 2012 dans un premier temps.


Bon courage dans vos préparatifs, j'ai hâte de vous renconter et de voir "la bête".


A bientôt.


Aquilon


 


PS. Si tu m'envoies une adresse mail, je t'enverrai des photos.

Aquilon 20/11/2011 21:05


Je découvre "Gu Bragh" ce jour sur FB, et j'ai hâte de le voir en vrai! De loin, il est comme le mien (couleurs rouge & noir) quand je l'ai trouvé en 2006, à Dunkerque!

gu-bragh-stories.over-blog.com 21/11/2011 14:18



Salut à toi Aquilon, figure toi que lors de la Semaine du Golfe l'équipage de l'Arpège Eole IV ou V nous a intepellé pour savoir si nous étions Aquilon. Nous étions depuis peu inscrit à
l'APA  et avions connaissance de ton existence via l'album photos "Fans d'Arpège". Nous sommes actuellement à Arzal  à préparer le bateau à un très grand voyage et pas plus tard que
samedi soir nous parlions de toi avec Caroline Gaudy.


quelques infos sur http://gubragh.wordpress.com/


ou sur FB sur la page de Gu Bragh.